Il est enfin sorti, la voix magique de Jayleen est à décourvrir sur ce magnifique EP "Mind Body & Soul", dont vous pourrez découvrir quelques titres sur Dyna'JukeBox Radio.

 

pochetteEP Jayleen

 

Le printemps se pointe à l'horizon, et apporte avec lui la douce et magnifique voix de Jayleen Mc Arty, nouvelle sensation épicée de la Soul en France. Avec "Mind body & soul", un album sorti le 20 mars, cet EP est chargé d'émotions et d'intensités, où se côtoient à merveille 3 titres francophones et 3 titres anglophones.

 

Après le succés du premier titre "Juste un peu perdu" (en écoute sur Dyna'Jukebox Radio) lancé en automne dernier en amérique du nord, voici l'arrivée de "With you", le nouvel extrait radiophonique, une pièce Soul/Rock qui a du rythme, de la gueule. Ecrite par Jayleen, la chanson nous parle de spiritualité et de musique, les deux choses qui ont permis a son auteure d'avancer dans la vie et de surmonter les difficultés. C'est ce qui la guide encore aujourd'hui. "With you i can fear no one" (avec toi je ne crains rien)

 

La talentueuse interprète s'est entouré d'un excellent band pour la réalisation de ce titre et de l'EP, des musiciens expérimentés qui forme le groupe "Les mauvais garçons". A noter également la présence d'Audrey Heussaf comme choriste, qui complète cette brillante équipe. With you de la soul/rock à son meilleur.

 

 

Romain Ughetto remonte le temps et poursuit son voyage dans les années 2000 avec son concept « Génération 2000 » dans lequel le chanteur reprend les plus grands tubes du début du millénaire.

Après le titre des L5, "tout est permis", il réinterprète "En apesanteur", le hit ayant révélé Calogero au grand public en 2002, dans une ballade acoustique sans artifice.

 

Romain Ughetto ENAP


{jcomments on}

 

 

 

Vous ne vous souvenez peut-être pas mais vous connaissez cette artiste, désormais V'Nuss est devenu Jayleen Mc Carty, un nom qui sonne un peu plus américain à l'image de sa musique.

 

 

J'avais déjà succombé à son style et à sa voix en 2018 sur l'album "So far from the mirror". Quand je parle de style, il va s'en dire que j'évoque ses styles... Cependant, Jayleen revient avec ce nouveau titre qu'elle partage avec le rappeur parisien Stellio. Ils se sont rencontrés lors d'un concours musical, et de wibes en sonorités, Jayleen a proposé au rappeur de faire partie de l'aventure de ce single... Chacun y met de son talent, Jayleen chante sur des paroles en anglais qu'elle a écrites, alors que Stellio nous interprète les siennes dans la langue de Molière. Vous l'aurez compris, ce titre est plus urbain, peut être un terrain sur lequelle nous n'attendions pas notre artiste, mais le tour de magie est réussi, et nous n'hésitons pas à le partager avec vous "My Pride"

https://www.jayleenmccarty.com/

 

   

{jcomments on}


 

 

C'est avec un immense plaisir que nous accueillons dans notre liste de diffusion, le tout dernier Tony Vegas. Il arrive à point nommé juste avant l'été, désormais "Woodoo Sun" vous accompagnera pendant la période estivale.. Ce nouveau titre dance inspire le coucher de soleil, la fête, la plage, le woodoo est magique. En 2017 nous découvrions ce duo Tony Vegas et Alan Portsmouth avec le titre "Soul Mates", et depuis chaque été, ils reviennent avec un nouveau single pour nous faire danser l'été.

 

TonyVegas WS

 

 

Le titre s'accompagne d'un clip totalement dans le même esprit, des couchers de soleil, des vagues, des balades sur la plage, des images de soleil, d'océan et de liberté.

 

 

 

 

   

 

 

{jcomments on}


 

 

Une nouveauté rap, mais comment ne pas écouter cette mélodie, "Naked", le dernier titre de Slang ?

 

Naked Single

 

Slang est rappeur, producteur et auteur-compositeur, vous pouvez le retrouver sous le nom de Dare Dare.

Slang vient de la périphérie ouest de Londres, à la fin des années 90 Southall a naturellement influencé Slang. Cet environnement a souffert d'une épidémie d'héroîne qui a gâché le potentiel de sa jeunesse, c'est de cette période dont Slang va s'inspirer pour offrir sa propre vision musicale.

Il puise son inspiration dans sa vie, difficile pour sa mère qui a "l'une des vies les plus difficiles que vous puissiez imaginer, mais elle est l'une des personnes les plus heureuses et pétillantes que vous puissiez connaître", tandis que son père était en prison, vous aurez compris qu'il est loin d'une éducation exemplaire. "Les luttes de chacun sont relatives et tout le monde a des problèmes", explique SLANG, présentant une perspective très différente de ce qu'il aurait eu à l'adolescence. "Il ne s'agit pas de se sentir désolé pour vous-même, mais de reconnaître qu'il peut y avoir de l'espoir au bout du tunnel.". Malgré l'ambiance sociale qui l'entoure, Slang est l'un des rares jeunes à ne pas se retrouver en prison, et commence à chanter avec le collectif Gritty Committee dans les studios de la radio pirate Freeze 92.7.

Peu à peu, SLANG passe de la scène underground à l'industrie musicale via une succession d'aventures folles avec Wiley, qui a culminé avec sa première sortie en tant que producteur avec 'Bright Lights', une collaboration entre Wiley, Giggs et Roc-A-Fella le rappeur Juelz Santana.

Sous le nom de Dan Dare, SLANG a élargi ses horizons pour travailler avec des artistes grand public ainsi qu'avec des personnes issues du même environnement que le sien: Marina & The Diamonds, Charli XCX et WSTRN pour ne nommer que ceux-là. Au début "j'étais définitivement un poisson hors de l'eau. Je ne savais pas comment écrire ou structurer des chansons, j'étais juste un beat maker. Mais je crois qu'avec la musique, c'est toujours la force de l'idée." admet-il après ces quelques années d'expérience.

Anxieux à chaque opportunité qui s'offre à lui, Slang commence à se faire connaître. Sa carrière prend un tournant après ce commentaire : "le cerveau des auteurs-compositeurs fonctionne totalement différemment des rappeurs. C'est comme le paradis et l'enfer parce que les rappeurs écrivent avec des mots plutôt qu'avec de la mélodie, alors qu'avec les chanteurs, il s'agit plus de la mélodie que de ce qu'ils disent."

Pendant cette période, SLANG a adopté une approche de caméléon en adaptant des paroles au style de l'artiste avec lequel il travaille. Malgré son succès, il reste en proie à des échos de son passé: un comportement erratique, des drogues et une incapacité générale à gérer ses émotions. Ses problèmes de santé mentale sont une bataille, il fait une thérapie qu'il complète en écrivant des chansons sur ses propres expériences. "C'est la chose la plus libératrice qui soit," sourit-il, "et c'est vraiment bon pour mon âme."

les titres de Slang peuvent être libérateurs, des instants qui évoquent des moments difficiles, des histoires sur l'anxiété, de la dépendance, des remontées d'un passé cahotique. Une obscurité qui résonne dans ses titres citant des personnes dont c'est le quotidien ; malgré cette musique sombre Slang arrive à y mettre des sourires et des côtés amusants par sa magie d'écriture.

L'opposition entre la narration personnelle parfois très dure de SLANG et ce jeune homme férocement optimiste d'aujourd'hui est le contraste qu'on retrouve dans son premier single: `` Yay (You Alright, Yeah?) ''.
Ses couplets traitent du dysfonctionnement des famiilles dans lesquelles lui et ses amis ont été élevés, mais le refrain montre à quel point il est important pour les jeunes de discuter de leurs sentiments et émotions en se posant régulièrement la question : "Ça va, ouais ?"

 

 


 

{jcomments on}