Non ce n'est pas une ultime reprise de The Cure... C'est un des derniers titres de Tj Doyle, un artiste que vous avez découvert sur www.dynajukebox.fr en 2015 avec son album "On The Horizon".

 

 

 

TJ Doyle est de retour avec un titre soul et ultra romantique "Lullaby".ll est auteur, compositeur et interprète, c'est un artiste indépendant reconnu..

Inspiré par la musique des annees 60, une époque où l'insoucience permettaient aux artistes de chanter leurs engagements vis à vis des problèmes de société, vous ajoutez à ça une voix non loin de celle de Neil Young, et vous obtenez le cocktail Tj Doyle puisque lui aussi chante pour "Aider les gens à se comprendre et à comprendre le monde, "c'est mon influence principale pour créer ma musique et écrire des textes" dit-il.

Le titre que vous découvrez sur Dyna'JukeBox "Lullaby", est porté par la guitare électrique chatoyante et craquante de Tim Pierce. C’est une chronique sur une relation passionnée avec ses hauts et ses bas, une leçon de vie pour les amants. Doyle souligne l’importance de vivre chaque instant et d’être un ami fidèle et digne de confiance. Peu importe ce qui se passe ou comment la roue tourne:  “You and I were meant to be together / Like a lullaby we sang to each other.” nous chante l'artiste dans son refrein.

Le chanteur vit dans la forêt nationale de Los Angeles, il écrit souvent sa passion pour la nature avec laquelle Il fusionne une certaine romance : “Like all of nature, we are free.” Bien que sa voix soit généralement décontractée, elle s'intensifie au fur et à mesure que sa passion ou son amour s'intensifie. .

 

 

Le deuxième album de TJ, On The Horizon, amplifie don désepsoir, sa désilution de son premier album, "One True Thing", en 2009, dans ses textes ilo chante des messages profonds sur l'expérience humaine et aborde ainsi les problèmes environnementaux et le monde en général. L'lbum a été enregistré au Studio City Sound avec l'ingénieur Tom Weir, lauréat d'un prix Grammy, "On The Horizon" revendique un message important celui de la réhabilitation de l'humanité.
Comme le dit Doyle, «de nombreuses séparations perçues existent à la surface, alors qu'il y a quelque chose de beaucoup plus profond que les humains partagent derrière le masque de la conscience».

 

Un artiste engagé dont nous partageons la musique sur Dyna'JukeBox Radio.

http://tjdoylemusic.com/

 

   

 


{jcomments on}

 

 

 

Vous n'êtes pas sans savoir que je suis un adepte de ce Dj Australien Tony Vegas. Il revient avec sont accolyte britannique A. Portsmouth, pour un titre époustouflant de couleur : "Super Official". Pourquoi époustoufflant de couleur ? Si les titres de Tony Vegas se distingue d'une qualité musicale excellente, et bien ce single s'accompagne d'un clip qui ne laissera pas les amateurs de mangas indifférents.

 

 

Le clip met en avant un homme qui éprouve de la tendresse cachée pour une femme. Les images s'enchaînent comme un défilé de mode, les séquences cent pour cent musicales sont accompagnées par notre protagoniste qui joue du piano violemment pour montrer l'intensité de ses sentiments... Mais chacun pourra se faire sa propre idée en regardant le clip :

 

 

 

 

  

 

 


 

{jcomments on}

Ca commence par quelques accords de guitare, mais alors dès que l'on découvre la voix de la chanteuse c'est tout simplement génial, une voix nerveuse, une énergie qui vous transporte au milieu de tout cet ensemble électrique... Alors là je suis prêt à découvrir ça en concert, j'ai comme l'impression que ça doit déménager...

 

 

Hoax Paradise, c’est un quatuor Parisien au service d’un rock direct et sans compromis mené par une chanteuse à la voix nerveuse et sensuelle. Teintés d’influences larges, leurs titres indie-rock cultivent les aspérités.

Après « Les Garçons », disponible sous la forme d'un double clip, puis « Cry Baby », le groupe nous révèle aujourd'hui sa nouvelle sortie : Un clip pour leur nouveau titre « Sober », issu de leur prochain EP, « Well, Nobody’s Perfect. »

Au sujet de ce nouveau single et clip, le groupe commente :

“Sober raconte l’histoire d’une âme tiraillée entre l’amour qu'elle a pour une personne et l’acceptation de voir celle-ci se détruire face aux diverses difficultés de la vie.

L’inspiration vient de plusieurs histoires et de plusieurs situations où ces sentiments d’amour et la fatalité se sont croisés : Une personne que l’on aime qui n’a plus la force de faire des efforts, ou parfois, quand soi-même, on pense que cela ne sert plus à rien d’avancer et que le bonheur n’existera plus.”

 



En se focalisant d'avantage sur le tournage du clip, le groupe poursuit :

“Ce clip, c'était une performance pour nous ! Comme pour les clips de « Les Garçons » et « Cry Baby », nous l'avons réalisé nous-mêmes. Ce tournage était un contre-la-montre très excitant, rendu possible grâce à un parfait alignement des planètes. Entre le brainstorming pour la réalisation, la constitution de l'équipe, le repérage du lieu et le tournage, il ne s'est écoulé qu'une petite semaine !

C'est pendant la nuit du 1er au 2 janvier, tous bien remis de notre jour de l'an (sans aucune gueule de bois), que nous avons investi le Japan Bridge de La Défense. Nous avions du matériel digne d'un tournage de long métrage et une équipe vidéo passionnée et d'une efficacité redoutable, on ne pouvait espérer mieux. Notre seul ennemi durant ce tournage, c'était le froid. Mais on l'a combattu à coup de plaids et de ponchos saillants !

Vous avez déjà joué de la batterie à 4h du matin à La Défense ? Nous, oui.”

 



Vous n'avez plus d'excuses ! « Sober » est disponible depuis le 27 Février sur YouTube, ainsi que sur toutes les plateformes de streaming. Enjoy !

 

Retrouvez Hoax Paradise en concert

Jeudi 25 Avril 2019

21h00

Peniche Antipode 

Face au 55, quai de la Seine • 75019 Paris

01 42 03 39 07

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

    

 


{jcomments on}

 

J’avais promis de suivre pour vous l’actualité d’Antoine Elie, après avoir été positivement choquée par son deuxième titre « Aïe ».
Ce garçon m’avait touchée en plein cœur avec ses paroles fortes, sa voix éraillée et son envie de sublimer le tout par un solo de danse de la magnifique Fleur Copin.
Je n’ai pas été déçue à l’écoute de son 1er album, … loin de là.

Vous avez dû l’apercevoir dernièrement car le jeune artiste français fait déjà beaucoup de bruit en ce début d’année. 

 


Pas facile de résumer en quelques lignes tout ce talent d’écriture et cette proposition de 12 titres, où se mélange slam, pop et rythmes hypnotiques.
Alors quoi de mieux, que de vous laisser son flow et ses mots pour vous faire votre propre ressenti.
A l’écoute ce mois-ci, en coup de cœur, quelques morceaux de l’album « Roi du Silence ».


Si vous souhaitez l’entendre en live, rendez-vous:

 

mardi 16 avril 2019

 

Les Etoiles
Paris (15) A 20 H


On s’y croisera certainement.

 

  

 

 

Lire aussi :

Antoine Elie, "Aie"

 

{jcomments on}


 

La fin du film arrivé et j’avais déjà envie de le revoir,,, Tant d’émotions, de vie, ça rebooste !

 

 

Une énergie communicative se dégage de ce film et, sans spoilier, ce qui en ressort et qui est bien illustré par l’état d’esprit du groupe QUEEN, c’est que nul, ni médias, ni professionnel(le)s, ne peut dire au public que penser… ‘BOHEMIAN RHAPSODY’ en est l’image parlante...

Alors oui, je le trouve émouvant, péchu et rares sont les moments où dans une salle de ciné, on a envie de se lever pour chanter et danser, ici, c’est le cas.

Certes, en deux heures, la vie de ces légendes est romancée, des choix ont été effectués mais pour moi, et cela n’engage que moi évidemment, c’est réussi ; la substantifique moelle y est.

Une prouesse de tous les acteurs qui forment le groupe est à souligner et Rami Malek est d’une justesse époustouflante.

Allez le voir sans tarder et dites-m’en des nouvelles, d’ac ?

 


{jcomments on}