Trop bon, un titre pop, un style qui rappelle un peu BBrunes... Un bon beat entêtant, qui ne laisse pas indifférent même que, ça pourrait continuer à nous trotter dans la tête pendant un certain temps... Une légèreté dans le texte... "Embrasse-moi sur la joue", on en re-veut, vivement la suite...

 

 

 

"La nouvelle pop sera française", telle fût la révélation qui traversa les esprits d'Etienne et Thomas alors qu'ils passaient un semestre à Glasgow pendant leurs études, et que leur langue maternelle venait à leur manquer.

Dès leur retour à Paris, ils entraînent leurs deux amis d'enfance Pierre et Daniel, musiciens et collaborateurs de longue date dans leur nouvelle ambition : ajouter des textes en français à la musique alternative anglo-saxonne dont ils puisent leurs influences. Le ressenti prime, et comme ils le résument, "ne pas faire de la pop française, mais de la pop anglaise en français".

 


Après plusieurs mois d'écriture intensive, les quatre amis tiennent enfin leur premier titre en français : Shannie, véritable hymne pop au refrain ravageur. C'est le déclic. Convaincu de son potentiel, le groupe auparavant anglophone se renomme BEL-AIR, et se met au travail. Peu à peu, les deux auteurs Thomas et Pierre affinent leur plume, sous laquelle apparaît désormais un univers poétique et émerveillé. On y parle avec intelligence des choses simples, on y admire ce qui doit être admiré : des paysages, des rencontres, des histoires d'amour. L'inspiration afflue, les titres s'enchaînent : "Marettimo", "Nocturne", "Nuit Blanche"… Autant de petites bombes prêtes à frapper de plein fouet le paysage frileux de la pop rock française. Des morceaux qui touchent juste, et même s’ils ont chacun leur caractère, on y reconnaît toujours indéniablement la patte de BEL-AIR : Une orchestration maîtrisée, des textes limpides et chantants, le tout au service de mélodies accrocheuses.

 

  

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir