Imprimer
Catégorie : archives articles
Affichages : 9177
Nous avions évoqué son nom lors d'un Actubox avec Vénus et Kam... Depuis Stephane est venu à la rencontre de Dyna'JukeBox... Nous le découvrons ce mois de Décembre avec quelques titres en attente de la commercialisation de son album en début 2015. Un personnage qui nous a impressionné par son moral toujours positif, en quelques instants Stéphane se confie à nous, librement avec un franc parlé, mais la suite, vous la découvrirez lors d'un interview qu'il s'est engagé à nous accorder en 2015. En attendant retrouvez sa biographie, et n'hésitez pas à visiter son site http://stephanemorelli.fr/

StephMorel1

 

 

 

Stéphane Morelli débute la musique à l’âge de 19 ans puis, Niçois, écume les scènes du sud-est avec divers groupes à tendance rock : Progress, Zest, Children of invention… Cette expérience scénique sera très formatrice. En 1999, Son meilleur ami présente sa première maquette à un producteur rencontré au festival de Cannes, qui emballé, lui fait signer son 1er contrat d’enregistrement exclusif et l’invite à Paris pour enregistrer un 1er single : « Qui fera tout ça ».

 

StephMorel2

 

C’est donc en 2000 que Stéphane Morelli enregistre la première version de « Qui fera tout ça » au studio Méga à Suresnes, produite par Gérald Véfour. Le titre sera signé par le label EDEL music, qui fermera peu après, empêchant la sortie du single. Entre temps, son ami Laurent Despas, ingénieur du son à France 2 rencontré au cours de son premier projet, le met en relation avec le réalisateur Fred Montabord (Rita Mitsouko, Jean-Louis Aubert). Il faudra attendre 2004 et une collaboration avec Fred Montabord pour un nouvel enregistrement de 4 titres. Mais les versions produites ne sont pas abouties, la collaboration s’arrête et Stéphane décide de travailler seul sur la suite de l’album.S’ensuit une longue et difficile période de travail solitaire au cours de laquelle Stéphane déterminera le son qu’il recherche depuis longtemps, et écrira les nouveaux titres « Un goût de liberté » puis « Contre les vents ».

 

StephMorel3

 

C’est en 2010 qu’il rencontre Franck Authié, alors réalisateur pour Grégoire et ingénieur du son pour Irma, qui accepte de réaliser son 1er album, avec notamment Matthieu Rabaté (Zazie, Mylène Farmer) à la batterie. Suivi dès 2011 par un directeur artistique de chez Universal, Benjamin Marciano, l’album est enfin abouti en juin 2013.

L’album « Un gout de liberté », autoproduit, est maintenant disponible.

 

BlueFacebook deezer a itunes a amazon a yt a

 

 

{jcomments on}