Imprimer
Catégorie : Nouveautes
Affichages : 1021

Une nouveauté rap, mais comment ne pas écouter cette mélodie, "Naked", le dernier titre de Slang ?

 

Naked Single

 

Slang est rappeur, producteur et auteur-compositeur, vous pouvez le retrouver sous le nom de Dare Dare.

Slang vient de la périphérie ouest de Londres, à la fin des années 90 Southall a naturellement influencé Slang. Cet environnement a souffert d'une épidémie d'héroîne qui a gâché le potentiel de sa jeunesse, c'est de cette période dont Slang va s'inspirer pour offrir sa propre vision musicale.

Il puise son inspiration dans sa vie, difficile pour sa mère qui a "l'une des vies les plus difficiles que vous puissiez imaginer, mais elle est l'une des personnes les plus heureuses et pétillantes que vous puissiez connaître", tandis que son père était en prison, vous aurez compris qu'il est loin d'une éducation exemplaire. "Les luttes de chacun sont relatives et tout le monde a des problèmes", explique SLANG, présentant une perspective très différente de ce qu'il aurait eu à l'adolescence. "Il ne s'agit pas de se sentir désolé pour vous-même, mais de reconnaître qu'il peut y avoir de l'espoir au bout du tunnel.". Malgré l'ambiance sociale qui l'entoure, Slang est l'un des rares jeunes à ne pas se retrouver en prison, et commence à chanter avec le collectif Gritty Committee dans les studios de la radio pirate Freeze 92.7.

Peu à peu, SLANG passe de la scène underground à l'industrie musicale via une succession d'aventures folles avec Wiley, qui a culminé avec sa première sortie en tant que producteur avec 'Bright Lights', une collaboration entre Wiley, Giggs et Roc-A-Fella le rappeur Juelz Santana.

Sous le nom de Dan Dare, SLANG a élargi ses horizons pour travailler avec des artistes grand public ainsi qu'avec des personnes issues du même environnement que le sien: Marina & The Diamonds, Charli XCX et WSTRN pour ne nommer que ceux-là. Au début "j'étais définitivement un poisson hors de l'eau. Je ne savais pas comment écrire ou structurer des chansons, j'étais juste un beat maker. Mais je crois qu'avec la musique, c'est toujours la force de l'idée." admet-il après ces quelques années d'expérience.

Anxieux à chaque opportunité qui s'offre à lui, Slang commence à se faire connaître. Sa carrière prend un tournant après ce commentaire : "le cerveau des auteurs-compositeurs fonctionne totalement différemment des rappeurs. C'est comme le paradis et l'enfer parce que les rappeurs écrivent avec des mots plutôt qu'avec de la mélodie, alors qu'avec les chanteurs, il s'agit plus de la mélodie que de ce qu'ils disent."

Pendant cette période, SLANG a adopté une approche de caméléon en adaptant des paroles au style de l'artiste avec lequel il travaille. Malgré son succès, il reste en proie à des échos de son passé: un comportement erratique, des drogues et une incapacité générale à gérer ses émotions. Ses problèmes de santé mentale sont une bataille, il fait une thérapie qu'il complète en écrivant des chansons sur ses propres expériences. "C'est la chose la plus libératrice qui soit," sourit-il, "et c'est vraiment bon pour mon âme."

les titres de Slang peuvent être libérateurs, des instants qui évoquent des moments difficiles, des histoires sur l'anxiété, de la dépendance, des remontées d'un passé cahotique. Une obscurité qui résonne dans ses titres citant des personnes dont c'est le quotidien ; malgré cette musique sombre Slang arrive à y mettre des sourires et des côtés amusants par sa magie d'écriture.

L'opposition entre la narration personnelle parfois très dure de SLANG et ce jeune homme férocement optimiste d'aujourd'hui est le contraste qu'on retrouve dans son premier single: `` Yay (You Alright, Yeah?) ''.
Ses couplets traitent du dysfonctionnement des famiilles dans lesquelles lui et ses amis ont été élevés, mais le refrain montre à quel point il est important pour les jeunes de discuter de leurs sentiments et émotions en se posant régulièrement la question : "Ça va, ouais ?"

 

 


 

{jcomments on}