On adore, du bon son qui nous rappele les racines de la musique américaine... De la soul au R'n'B, nous sommes portés par ce mélange de voix, des titres qui deviennent bien rares... On en redemande encore...

 

 

 

Nouvelle Orléans, dans les Dance Halls et les salons, Sazeracs et jambalaya, on retrouve de bons amis et de la bonne musique. Ambiance soul musique avec une pointe de superstition, ce n'est pas étonnant que le Big Easy a mis sous les projecteurs des musiciens et des fêtards tout au long de l'histoire. Vous ne pouvez même pas penser à un classique N ' Awlins sans sourire. Insouciant et plein de vie , tout va bien. Quelle est l'essence de "Just Right Band", ce premier quintet de NOLA qui conserve cet esprit d'antan avec un mélange de R & B, de jazz lisse et de la soul venant du sud.

«Nous venons d'horizons musicales différents allant du jazz au rock», explique le chanteur/batteur Brennan Williams. "C'est parce qu'on était musicien dans le Big Easy, que nous avons survécu". Originaire de Louisiane, les cinq musiciens n'ont pas seulement été influencés par la scène musicale mais ils la vivent. Anciens de la communauté, le groupe est composé du leader chanteur Michael Veal alias Ve 'Al, d'un guitariste chanteur Ronald "Shammika" Ernest, du bassiste chanteur John "Petoe" Ragas, et des chanteurs Claviéristes / trompettistes Kurt Brunus et Williams.

 

 

Amis de longue date, nos cinq compères ont voulu commencer un projet où la seule envie était de jouer ensembles. Pas de pression, juste de bons moments à passer en repensant à la belle époque. Inspiré par Brian McKnight, Will Downing et Luther Vandross, ils ont créé ce qu'ils appellent la "smile music" (la musique qui fait sourire). Depuis 2013, il profite du succés sir leur titre "Just right". C'est peut être ça l'ingrédient secret : faire plaisir en se faisant plaisir. Le groupe a débuté avec un premier album, "I Want More" prévu pour être publié en Mars chez Swamp Island Records. C'est sur cet opus que Just Right Band semble avoir trouvé le petit quelque chose qui fonctionne. Le titre chargé de lancer l'album était numéro 1 sur Independant Music Network pendant quatre semaines consécutives; Autour de "It's Gotta B Love" de défendre l'album, ce titre aussi a été numéro 1 pour cinq semaines également. Une parution dans Cashbox Magazine confirme leur notoriété locale, un groupe qui est "Just right".

 


 

Good Vibes avec le tout dernier single de Jonathan Burkett "One Life" en featuring avec Ambelique, plus reggae que jamais. Un peu de soleil pour cet hiver maussade et froid, un peu de soleil sur les ondes... Un vrai beat reggae comme on aime entendre, tranquille, des voix bien orchestrées au rythme de la musique...

 

 

 Ce dernier titre "One Life" a été produit par Willi Lindo et Kashief Lindo. Burkett est connu pour avoir créé son label pour artistes indépendants, un label qui doit son succés aux partages de ses fans.

"One Life" est une chanson inspirée de ses expériences face à la vie, notamment en relatant son histoire en tant que sans-abri mais aussi en tant qu'orphelin à 14 ans. La chanson reflète parfaitement le parcours de Burkett : du garçon qui dort ça et là, dans les voitures pour survivre, jusqu'au type qui a subi une opération en 2005 d'une tumeur au cerveau ; il est désormais un artiste reconnu, parolier, poète et auteur. "Faith is why I’m here today and faith is why I made it through", dit-il, sa foi lui aurait permis de survivre et de se reconstruire.

 

 

Selon Burkett, ses racines sont dans la musique reggae, il l'écoute et la savoure depuis qu'il est enfant mais il se fraie un chemin dans le hip-hop. Néanmoins "One Life" est un retour aux sources dans laquelle Burkett explique les défis et succès réalisés. Il n'a jamais renoncé jusqu'à même inspirer des personnes de son entourage de sa musique et de sa persevérance.

 

"One Life" est un hymne à la positive attitude quelque soit la situation et les problèmes rencontrés. Burkett souhaite que ses fans et ceux qui écoutent sa musique y trouvent du réconfort et de la motivation, qu'elle soit plus qu'un simple divertissement en apportant un style positif face aux contraintes de la vie, que ce soit personnellement ou professionnellement.

www.jonathanburkett.com

 

  

 


 

Bien sûr que les versions sont excellentes suivant le style et les appréciations de chacun... On pourrait se croire dans un western moderne avec ces petits sons qui nous feraient presque croire à une attaque indienne imminente... Mais non, c'est bien de la dance qui donne envie de se remuer, un bon beat qui donne la pêche, vraisemblablement un bon tube qui pourrait raccoler aux cotés des plus grand DJs... A quand la suite ?...

 

 

 

Dès l’âge de 9 ans, AnnA anime une émission de Radio le mercredi après-midi sur les ondes locales et passe ainsi quelques années de stations en stations. 


Elle délaissera totalement la musique afin de suivre brillamment ses études, puis entrera dans la vie active. Cependant, sa passion dévorante pour la musique la pousse à démissionner et à se jeter tête baissée dans le Djing. Challenge Ô combien risqué sur une scène française actuellement saturée de Dj's de tous horizons. 




Pourtant le phénomène AnnA WASHINGTON explose ! Son magnétisme hypnotique saupoudré d'une culture musicale insensée, l'amènera dès la première année à jouer dans tous les clubs et "before" de sa ville, puis de sa région pour ensuite s’étendre dans toute la France, la Suisse, l’Algérie et l’Espagne…


Parcours atypique et surprenant pour cette Djette devenue aujourd'hui incontournable. Bien décidée à révolutionner tous les clichés liés à cette profession, on la retrouve partout, surtout là où l'on ne l'attend pas ! Mais AnnA n'est pas satisfaite ; elle s'attaque donc à la production en co-signant,dans un premier temps, des remixes aux côtés de Kriss Johnson & Cédric L., puis en réalisant la bande originale de l'adaptation cinématographique du "Code d' Esther" avec le Re-mixeur sètois DIMFEEL. De cette collaboration naîtra "MEET LOVE" signé aux USA sous le label High Intensity Records sorti le 3 Juin 2013 et signé en France sous le label MOMIX Records, qui sortira le 5 Juillet 2013 ! 



Suivront "SAX ON THE BITCH" en août 2013 et "SYNCHRONICITY" en septembre de la même année. 


Après de nombreuses tournées, elle nous revient avec son nouveau single "SHAMAN" qu’elle réalise avec le duo de DJ Re-mixers français : HOVER SEAS.


"SHAMAN"  nous transporte dans un monde imaginaire, à la frontière de nos âmes, où se croisent plusieurs univers mystiques.
Le Single est signé sous le label LP MUSIC, à qui l'on doit plusieurs titres classés TOP 10 & TOP 40 des Clubs.


 http://www.AnnaWashington.com

 

  

 


Trop bon, un titre pop, un style qui rappelle un peu BBrunes... Un bon beat entêtant, qui ne laisse pas indifférent même que, ça pourrait continuer à nous trotter dans la tête pendant un certain temps... Une légèreté dans le texte... "Embrasse-moi sur la joue", on en re-veut, vivement la suite...

 

 

 

"La nouvelle pop sera française", telle fût la révélation qui traversa les esprits d'Etienne et Thomas alors qu'ils passaient un semestre à Glasgow pendant leurs études, et que leur langue maternelle venait à leur manquer.

Dès leur retour à Paris, ils entraînent leurs deux amis d'enfance Pierre et Daniel, musiciens et collaborateurs de longue date dans leur nouvelle ambition : ajouter des textes en français à la musique alternative anglo-saxonne dont ils puisent leurs influences. Le ressenti prime, et comme ils le résument, "ne pas faire de la pop française, mais de la pop anglaise en français".

 


Après plusieurs mois d'écriture intensive, les quatre amis tiennent enfin leur premier titre en français : Shannie, véritable hymne pop au refrain ravageur. C'est le déclic. Convaincu de son potentiel, le groupe auparavant anglophone se renomme BEL-AIR, et se met au travail. Peu à peu, les deux auteurs Thomas et Pierre affinent leur plume, sous laquelle apparaît désormais un univers poétique et émerveillé. On y parle avec intelligence des choses simples, on y admire ce qui doit être admiré : des paysages, des rencontres, des histoires d'amour. L'inspiration afflue, les titres s'enchaînent : "Marettimo", "Nocturne", "Nuit Blanche"… Autant de petites bombes prêtes à frapper de plein fouet le paysage frileux de la pop rock française. Des morceaux qui touchent juste, et même s’ils ont chacun leur caractère, on y reconnaît toujours indéniablement la patte de BEL-AIR : Une orchestration maîtrisée, des textes limpides et chantants, le tout au service de mélodies accrocheuses.

 

  


 

Un artiste que nous apprécions sur Dyna'Jukebox Radio, Romain Swan a besoin de notre aide à tous, pour participer, il suffit seulement de liker...

 

 

 

A vos marques, cliquez, partez ... http://www.openingstage.fr/artists/view/419_Romain%20Swan

 

Romain Swan est un jeune chanteur, auteur, compositeur, interprète et guitariste.
Il a commencé la musique à l'âge de 14 ans en découvrant l'instrument qu'il ne quittera plus jamais...
 
Du hard rock-métal en passant par la variété française, Romain a exploré tous les genres pour finalement créer le sien. Avec des influences diverses aux consonances parfois pop, parfois blues, c'est dans un style Pop/Rock qu'il décide d'évoluer.
 
Il commence par écrire de simples textes pour ensuite s'accompagner à la guitare. C'est ainsi que verra le jour son tout premier album aux sources tant personnelles qu'imaginaires,"ALL THESE THINGS". Il sortira également un premier single "Take A Look Around" ft. Nalya (disponible sur toutes les plateformes de téléchargement légal) le 23 décembre 2015.

En savoir plus sur : http://www.romainswan.com